Le bois flotté pour personnaliser votre décoration d’intérieur

La composition du bois flotté intrigue.  Le bois offre un rendu particulier et chaleureux à une décoration. Souvent considéré comme un bois difficile à s’approprier par ceux qui le découvrent ; ce type de bois possède des caractéristiques qui en font un matériau tout indiqué pour la décoration d’intérieur.

A quoi ressemble du bois flotté ?

Obtenu grâce à un végétal ligneux ayant longtemps séjourné dans l’eau, ce bois flotté est un matériau mort dont l’aspect se définit avec le temps. Lavé dans des eaux douces ou des eaux salées, le matériau est généralement rejeté sur les rivages après quelques mois ou quelques années dans un milieu aquatique.

Doucement ramené à la terre ferme par les vagues, les marées et mouvements du vent, le bois ne devient « flotté » que lorsque son environnement en aura radicalement changé l’aspect. Dans la grande majorité des cas, ce type de bois n’est autre qu’une racine qui aura subi les dégâts du temps.

Le bois flotté en décoration d’intérieur

S’il a longtemps fait des adeptes dans le domaine de la décoration extérieure, le bois flotté s’invite aujourd’hui en intérieur, et offre des possibilités de personnalisations infinies.

Connu pour son activité sur le biotope, ce bois fait aussi des adeptes dans le domaine de la décoration d’intérieur ! Très apprécié par les amateurs d’ambiances marines, la tête de lit en bois flotté semble conquérir de plus en plus les chambres à coucher, en voici un exemple :

La structure même du matériau appelle à la créativité : en plus d’offrir un rendu travaillé par le polissage de la nature qui s’accorde bien avec n’importe quelle décoration, le bois flotté est aussi apprécié pour sa facilité d’utilisation. Il ne représente donc pas seulement un élément de décoration qui peut compléter des agencements plus ou moins hasardeux : il peut aussi devenir une pièce maitresse autour de laquelle vous pourrez composer des décors frais, incitant à l’évasion.

Le DIY pour s’approprier la déco en bois flotté

 

La place du bois dans la décoration d’intérieur s’affirme avec des matériaux qui se diversifient à l’infinie. Le cas du bois flotté ne fait pas exception à la règle : son aspect brut est très naturel, et peut s’exploiter sur l’ensemble des éléments de décoration. Qu’il soit issu d’une racine lessivée par les eaux ou de débris de bois de construction ayant atterri dans des milieux aquatiques, le bois flotté prêt à l’emploi reste difficile à trouver. Si les éléments rejetés par la nature demeurent ainsi les meilleures composantes pour votre décoration, il reste tout à fait possible de fabriquer son propre bois flotté. L’approche constitue une alternative largement adoptée par les amateurs de déco DIY. Et contrairement à une idée qui tend à se répandre, la réalisation de bois flotté ne nécessite pas d’investir dans des bois particuliers. Il n’est pas non plus utile d’utile d’utiliser des poutres aux dimensions conséquentes.

Le procédé est bien plus simple, car il suffit de lattes et de tasseaux pour obtenir un bois utilisable. La réalisation artisanale n’est toutefois pas aisée, car elle demande un travail conséquent. La première consiste à trouver des morceaux de bois de mêmes dimensions, ou tout au moins, de même longueur. Celles-ci ne seront donc pas les mêmes si vous prévoyez de réaliser une lampe en bois flotté, ou si les matériaux sont destinés à la structure d’un brise-vue.

Le nettoyage du bois vient ensuite : cette étape est indispensable pour le débarrasser de son écorce, ainsi que des débris qui en appauvriront la qualité. Réalisé à l’aide d’une brosse à poils durs ou d’une brosse en acier, ce nettoyage se poursuit par un ponçage au papier de verre. Un équipement à gros grains est indispensable pour que le bois puisse obtenir cet aspect brossé et fini, propre au bois flotté.

Le trempage et le séchage : deux étapes obligatoires

Le trempage du bois est obligatoire pour que le résultat se rapproche de ce qui est produit dans la nature. Que vous utilisiez un bois clair ou une alternative plus foncée, il faudra ainsi passer par le trempage pour que le rendu soit impeccable et aussi fidèle que le bois flotté. Le cas des bois écorcés ou gris nécessite un second nettoyage : celui-ci se fera idéalement à l’aide d’un grattoir, d’une brosse spécialement conçue pour le traitement du bois, ou encore d’une spatule du même type.

La démarche ne consistera pas uniquement à débarrasser le bois des écorces récalcitrantes : elle permet aussi d’enlever la sève, qui aura tendance à s’incruster dans la matière. Cette substance, qui alourdit le bois et ternit son apparence, peut nécessiter plusieurs passages avant d’être entièrement retirée. Le trempage aura pour fonction d’enlever les débris restants. Il permet aussi d’éclaircir le bois plus rapidement, et d’en affiner le grain. Le temps de trempage varie de 40mn à 48h, en fonction des procédés utilisés.

Bouillir le bois flotté ?

Pour obtenir un bois flotté il faut faire bouillir le bois dans un mélange d’eau claire et d’eau de javel, tandis que la seconde s’apparente à un trempage dans la même solution, mais à une température ambiante. Si la première option permet d’accélérer le processus, le second est plus accessible pour les particuliers. La trempe peut alors s’étendre sur 24 ou 48h, en fonction de la nature du bois et de l’agressivité du produit.

Les petits morceaux de bois que vous utiliserez pour fabriquer une étagère en bois brute seront cependant traités plus rapidement que des éléments plus massifs, destinés à un miroir en bois flotté. L’étape du séchage demande autant de temps : si vous optez pour un séchage naturel en extérieur, le bois trempé prendre 1 à 2 jours pour sécher. Pour un séchage en intérieur, l’usage du sol ou du radiateur est recommandé. Les petites pièces pourront toutefois être traitées au four ou au sèche-cheveux, à une température comprise entre 100 et 120°. Le processus se termine par l’application de couches d’un produit vieilliseur, avec un effet de bois délavé.

Quelques idées pour s’approprier une déco naturelle

Votre bois flotté peut se décliner en plusieurs éléments de décoration. Pour que les compositions puissent fonctionner, les idées les plus simples sont celles qu’il faut privilégier. Une déco qui met en avant la nature et l’esprit des vacances, du bord de plage et du bien-être tourne essentiellement autour de la simplicité.

Ici, le principe du « Less is more » prend tout son sens : les pièces réalisées dans votre bois délavé auront une forte identité qui définira les grandes lignes de votre décoration. Il n’est ainsi pas utile de cumuler les détails pour que ces structures soient mises en avant.

Voici quelques idées de déco en bois flotté qui donneront un nouveau souffle à votre intérieur :

  • La table de chevet

L’apparence de la table de chevet contribue à asseoir l’ambiance d’une chambre à coucher. La table en bois vieilli adhère à un esprit cocooning qui apporte de la chaleur à cette pièce. L’idée consiste à apporter une touche de nature brute à la chambre, pour éveiller une atmosphère apaisante et propice à la détente. L’effet de cet élément de décoration peut être appuyé par une tête de lit de bois flotté, et d’une suspension fabriquée dans le même matériau. Le mélange proposé instaure une ambiance bohème-chic, où les matières naturelles se retrouvent également sur le linge de maison.

  • Les luminaires

Le choix d’utiliser le bois pour personnaliser les luminaires séduit par la beauté de son résultat : la lampe de bois flotté est une valeur sûre qui se fond dans n’importe quel décor. Contrairement à une croyance qui tend à se répandre, ce type de luminaire n’est pas seulement réservé aux salles d’eau. Si les bougeoirs et autres petits chandeliers de bois y trouvent bien leur place, le lustre de bois flotté apporte une touche de chaleur dans le séjour. Idéale pour tamiser les lumières, donner une impression de profondeur à votre espace, ou tout simplement pour définir les espaces grâce à un éclairage étudié, un luminaire personnalisé à l’aide du bois est à la fois pratique et original : il aide à placer une ambiance authentique, sans toutefois s’imposer.

  • Une suspension murale

Les suspensions murales permettent de valoriser les plantes, les portants, et autres mobiles pour enfants. Opter pour une suspension en bois flotté casse le côté trop lisse et conventionnel d’une alternative déco classique. C’est également l’élément déco le plus simple à fabriquer en DIY : il suffit de supports bien choisis pour que le bois ne dévoile tout son potentiel. La suspension murale peut révéler un tout autre aspect de votre intérieur, et ne limite pas les combinaisons à des décorations marines ou bohémiennes. Les résultats que vous obtiendrez dépendent, en grande partie, des matières que vous déciderez de mettre en avant. Comme dans la chambre à coucher, les matériaux naturels seront ceux qui s’accorderont le mieux avec le bois flotté.

A vos bouts de bois !

0 Partages

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des