Le Brasero, une alternative pratique au barbecue ?

Le brasero est un dispositif de chauffage traditionnel venu d’Espagne et largement répandu au Mexique, dédié principalement au chauffage en extérieur.

Le Braseo pour remplacer votre barbecue ?

Le brasero aussi appelé « Brasero mexicain », offre une source de chaleur appréciable en plein air pour vos soirées d’hiver ou printanière. En effet, le brasero est avant tout un appareil dont la  fonction première est de servir de chauffage, une fonction auquel s’ajoute une autre tout aussi intéressante puisqu’il sert également à cuire les aliments.

A la différence d’un barbecue qui celui-ci est entièrement dédié à la cuisson, le brasero possède un double emploi, en tant qu’outil de cuisson d’extérieur. Installé en terrasse ou dans le jardin pour réchauffer en soirée, il constitue un chauffage d’appoint facile à transporter.

Le brasero existe en plusieurs versions

Le brasero de jardin traditionnel se décline en deux versions :

  1. Le modèle en terre cuite, qui sert principalement pour les cuissons
  2. Le modèle en cuivre, qui est un point de chaufferie de proximité

Sa structure se démarque par son brasier, à l’ouverture plus ou moins large. Elle peut aussi comprendre :

  • Des pieds en métal ou en terre cuite
  • Un couvercle fonctionnel pour maitriser le feu
  • Une grille de cuisson

L’origine du brasero barbecue

L’origine du brasero en fonte remonte à l’antiquité. Le système de chauffage désignait d’abord une installation reconnaissable à son récipient métallique. Doté d’un trépied assurant sa stabilité, cette alternative au barbecue traditionnel prend ailleurs une fonction plus étendue. En Afrique comme dans les pays orientaux, le brasero mexicain est essentiellement utilisé pour la cuisine. Sa fonction est semblable à celle d’un réchaud.

brasero

S’il dévoile tout son potentiel en été, le brasero de jardin peut être utilisé toute l’année. Il n’est ainsi pas rare de le voir trôner en intérieur durant le reste de l’année. Il faut cependant savoir que tous les modèles ne peuvent pas s’adapter à cette utilisation entre 4 murs. Les feux ouverts, fonctionnant sans couvercles ne peuvent servir sans précautions.

Le brasero est en passe de devenir l’accessoire chouchou des adeptes du camping. Les avantages qu’il procure en fait un outil tout indiqué pour :

  • Un transport facile en pleine nature : il n’est plus nécessaire de se s’adapter au feu de bois à même le sol, qui s’éparpille dans tous les sens. Le brasero en fonte permet de « maitriser » la gestion du feu. Le dispositif est facile à transporter, et il n’est pas difficile de trouver des modèles destinés au camping ou au pique-nique.
  • Étendre les possibilités de cuisson au barbecue : il permet de mitonner toutes sortes de plats, aussi bien que si vous étiez dans votre cuisine. Civets, soupes, paellas… profiter d’un bon repas reste accessible, même en déplacement.
  • Se prémunir du froid lorsque les conditions météorologiques extrêmes. Le chauffage au bois permet de garder un certain confort durant les expéditions d’hiver.

Les différents types de brasero

Il existe plusieurs types de brasero de jardin. Chacun possède des caractéristiques bien particulières, et s’adaptent à différentes conditions.

  • Le brasero mexicain

Aussi appelé « cheminée mexicaine », ce type de brasero présente un aspect semblable à une grande jarre. La structure est ouverte à l’avant, et dispose d’une cheminée également percée à son sommet.

Cette première version accueille le feu dans sa partie basse. Généralement fabriqué en terre cuite, elle est aussi disponible dans des versions métalliques. Le brasero mexicain est celui qui s’adapte le plus à la cuisson des aliments.

Son esthétique en fait un élément de décoration à part entière. Très utile pour le chauffage, il donne aussi une saveur particulière aux barbecues et aux pizzas.

  • Le brasero oval

Ce second modèle se démarque par son apparence qui se rapproche de celui d’un barbecue. Le brasero en fonte dispose d’une coupelle, reposant sur un trépied ou sur des pics en métal. Cette version ovale peut offrir un diamètre allant de 50 à 100 cm.

D’abord utilisé comme un chauffage d’appoint, ce brasero de jardin propose une vision de 360° sur le feu. Son brasier est ouvert, demandant donc des précautions particulières à l’utilisation. Pratique pour griller viandes et légumes, le brasero oval est aussi utilisé comme source de lumière décorative.

  • Le brasero décoratif

Contrairement aux deux modèles précédents, ce prototype de brasero de jardin a surtout une utilité… décorative ! Son apparence est plus recherchée, plus aboutie : contrairement au brasero mexicain qui en impose par sa taille, ce modèle sait s’adapter aux petits espaces.

Le brasero décoratif permet toutes les excentricités : c’est son design qui le démarque des deux premiers modèles. Plus léger et plus sécurisé que la version ovale, son utilisation se rapproche de celle de la cheminée.

Comment fonctionne le brasero mexicain ?

Choisir son brasero mexicain est une chose, savoir s’en servir en est une autre. Le brasero mexicain propose un fonctionnement semblable à celui d’un barbecue classique. Il est cependant nécessaire d’observer quelques étapes :

  • Utilisez du papier journal pour démarrer la combustion. Ce matériau permet au charbon et au bois de prendre rapidement feu, sans qu’il ne soit nécessaire de s’y reprendre plusieurs fois. Il n’est pas utile de multiplier les feuilles : une petite quantité est amplement suffisante pour démarrer le feu
  • Placez des brindilles de bois au-dessus du papier pour initier la combustion. Celle-ci se fera en quelques minutes, le temps pour l’utilisateur de préparer son combustible. Les petits bouts de bois se choisissent secs et faciles à briser.
  • Disposez le charbon ou les bûchettes de bois de façon à ne pas étouffer le feu. Il est important de laisser passer l’air pour que le feu puisse démarrer correctement. Le choix repose avant tout sur des goûts personnels : si le bois répondra aux exigences des plus pressés, les bûchettes offrent un meilleur goût aux préparations. Cette dernière est connue pour apporter une authenticité bien particulière à la saveur des pizzas, des viandes et autres plats mijotés.
  • Les versions fonctionnant au gaz ou au bio-éthanol s’adaptent mieux aux petits espaces. Elles s’allument en quelques secondes, avec un briquet ou une allumette, et réduit les résidus. Ce type d’alimentation de retrouve généralement sur les modèles décoratifs. Ces derniers mettent en avant un mode de combustion plus sécurisé. Un brasero à gaz consomme peu d’énergie, et peut constituer une alternative au chauffage classique.

Comment se passe la cuisson ?

Utilisé pour la cuisson, le brasero en fonte demande une attention constante. La structure facilite l’embrasement des combustibles : les braises sont très vites rougeoyantes, et restent vives un bon moment. Si les viandes s’y placent une fois que le feu est à son maximum, il est indispensable de la surveiller jusqu’à sa complète cuisson. Les produits carnés saisissent très rapidement : les viandes, les volailles et les poissons s’y cuisinent à une vitesse éclair, nécessitant une bonne maitrise du feu. Notez que déposer un lit de sable au fond du brasero permet de capter les graisses, entretenir le feu, et préserver l’aspect de la structure.

brasero

La chaleur produite est stable : si vous avez besoin de faire mijoter des plats sur un feu de bois, le brasero mexicain sera votre meilleur allié. L’appareil diffuse une température continue, qui permet de se chauffer plusieurs heures d’affilée. Le temps de combustion est relativement lent : il peut cependant être nécessaire de rajouter quelques bouts de bois ou de charbon après les cuissons, pour étendre l’utilisation du poêle. Le brasero barbecue est un redoutable chauffage d’extérieur, qui n’a rien à envier à la cheminée trônant dans votre séjour. Les prototypes mexicains, en particulier, aident à maintenir une chaleur suffisante pour 4 à 10 personnes.

Quelques consignes de sécurité

Le brasero de jardin n’est pas un outil que l’on peut utiliser sans précautions. La largeur de ses ouvertures ne permet pas les mêmes facilités qu’avec une cheminée classique, dont le feu peut être contenu. Les modèles à brasiers totalement ouverts sont les plus dangereux, car le feu peut se propager à tout moment.

Il est donc indispensable de respecter certaines règles de base :

  • Le lit de sable évite l’amas et les projections d’huile. Celles-ci sont inévitable sur un appareil de ce type, car retient les surplus de graisse.
  • Il est recommandé de faire chauffer le brasero mexicain de façon progressive durant les premières utilisations. Le brasero de jardin ou de cuisine doit d’abord s’habituer aux grandes chaleurs avant de les répartir convenablement.
  • Le conduit de cheminée n’est nécessaire que lorsque la pluie s’invite, ou que les vents sont particulièrement forts.
  • La surcharge de combustibles n’est pas utile pour s’assurer que le feu se développe. Celui-ci se régularise tout seul, et a la capacité de gérer le feu sans autre intervention que l’ajout régulière de charbon ou de bois.
  • Les enfants ne doivent pas manipuler le brasero mexicain seuls. S’ils peuvent participer, il n’est pas recommandé de les laisser cuire eux-mêmes leurs plats ou de trop s’en approcher.
  • Le brasero de jardin doit impérativement être placé sur une surface plane et stable pour éviter tout accident. Une précaution qui est souvent oubliée, mais qui change la donne par rapport à la sécurisation.
0 Partages

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
depannage rideau colombes Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
depannage rideau colombes
Invité
depannage rideau colombes

c’est intéressant