Bien choisir le chauffage de sa salle de bain

Difficile de mettre la main sur le chauffage qui soit adapté à sa salle de bain. Endroit propice à la détente et à la relaxation, la salle de bain est la pièce où l’on aime se réfugier après une dure journée de travail. Il suffit de couler l’eau chaude et de prendre une bonne douche pour se sentir bien dans sa peau. Rien que pour cela, il est impensable d’imaginer une salle de bain sans système de chauffage.

C’est un fait, équiper ses espaces sanitaires d’un système de chauffage, c’est savoir optimiser le confort chez soi. Avec le large panel de modèles proposés sur le marché, vous n’avez qu’à choisir celui qui convient à vos besoins et à votre budget. En panne d’idées ? On vous invite à plonger dans cet article pour vous mettre totalement dans le bain.

Les différentes sortes de chauffage de salle de bain

Les utilisateurs deviennent de plus en plus exigeants en matière de confort et fonctionnalité. Le chauffage dédié à la salle de bain n’échappe pas à la règle. Avec des versions toutes plus innovantes les unes que les autres, retrouvez ci-après les types de chauffages à poser dans votre pièce.

Le chauffage d’appoint

Le radiateur d’appoint est parfait pour chauffer la salle de bain d’une manière ponctuelle. Ce modèle se décline en trois catégories. La première englobe les conducteurs électriques mobiles, connus pour leur robustesse, leur praticité et leur nature énergivore. La seconde catégorie concerne les radiateurs à bain d’huile. Ces derniers sont des exemples de puissance, mais peuvent paraître encombrants vu leur grande taille. Toutefois, si vous souhaitez faire des économies d’énergie, c’est le modèle qu’il vous faut. Les radiateurs soufflants sont les troisièmes types de chauffage d’appoint, parfaits pour répartir la chaleur dans toute la salle de bain.

Le radiateur électrique

Aujourd’hui, le chauffage électrique devient plus fonctionnel grâce à ses options connectiques et intelligentes. La plupart des modèles sont conçus pour une installation murale. Parmi les versions électriques, vous pouvez choisir entre les convecteurs électriques et les radiateurs rayonnants. Les premiers ont la particularité d’être résistants, mais nécessitent beaucoup d’énergie pour fonctionner, tandis que les seconds sont plus performants avec leur système de diffusion de chaleur qui se répartit d’une manière homogène dans la pièce. Ceci grâce à une grille optimisée.

Le sèche-serviette

Un must-have, celui-ci combine à lui seul des fonctions de séchage de serviette et chauffage de salle de bain. Équipées de thermostats d’ambiance, avec ou sans soufflerie indépendante, les versions de sèche-serviette ne cessent d’évoluer. Vous découvrirez, en ligne ou dans les grands magasins, des modèles intelligents à la pointe de la technologie, mais il faudra y mettre le prix, étant donné que ce sont des équipements économiques qui ne consomment pas beaucoup d’énergie. Il existe 3 sortes de sèche-serviette : les électriques, les mixtes et ceux à eau chaude.

Le plancher chauffant

Hydraulique ou électrique, le plancher chauffant est apprécié pour son côté silencieux et discret. Il n’émet aucun bruit durant son utilisation et est très économique. Du coup, son prix est assez onéreux sans parler de son installation qui est un peu plus compliquée à effectuer. Le plancher chauffant procure une chaleur agréable et homogène, mais par rapport aux radiateurs, la montée de température se fait lentement.

Choisir un chauffage pour sa salle de bain : Les critères à prendre en compte

Au-delà du design et des prix, trois critères sont incontournables lors de la sélection du chauffage adapté à votre salle de bain. Vous devez, en premier lieu, considérer la puissance de l’appareil. Pour chauffer un espace isolé correctement, le chauffage doit pouvoir émettre une puissance de 100 watts par m3 minimum. En second lieu, vous devez également penser à sa consommation. S’ils sont économiques à l’achat, sachez qu’ils consommeront beaucoup d’énergie. Privilégiez plutôt des modèles munis d’un mode éco ainsi que des fonctions programmables. Enfin, le troisième critère concerne la sécurité de l’équipement. Optez pour un dispositif avec un indice de protection entre 6 et 8. Ces derniers indiquent que le chauffage est étanche face à la poussière et l’humidité.

0 0 vote
Article Rating
Previous Article
Next Article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments