Comment et pourquoi changer une chaudière ?

La chaudière est l’appareil qui permet de faire fonctionner un système de chauffage centrale en chauffant de l’eau (fluide caloporteur) qui est envoyée dans des tuyaux et circule dans les chauffages de la maison.

La panne de chaudière

La première raison à laquelle on peut penser, c’est la panne. Un beau jour, plus d’eau chaude ni de chauffage… Les causes de pannes de chaudières peuvent être multiples :

  • manque de pression dans le circuit,
  • problème au niveau de l’arrivée du gaz,
  • fuite,
  • encrassement, etc.

Si le problème est traité à temps et que le modèle de votre chaudière n’est pas trop ancien, on peut éviter le remplacement.

Mais parfois, si l’appareil est trop vieux, même un expert en chaudière n’a plus accès aux pièces détachées. Il ne vous reste alors pas d’autre choix que de changer pour un modèle plus récent.

Recherche de meilleures performances énergétiques

Le chauffage est un poste de dépenses important dans le budget d’un foyer. Il l’est d’autant plus s’il n’est pas efficace.

On peut donc avoir envie de remplacer une vieille chaudière à fioul par une chaudière plus récente, adaptée au gaz naturel par exemple, de type chaudière à condensation ou chaudière hybride, qui permet de réaliser 20 à 30% économies d’énergie.

Les étapes du changement d’une chaudière

1- Diagnostic énergétique

Il est intéressant dans un premier temps de faire réaliser un diagnostic énergétique de votre logement.

Définir clairement les besoins en chauffage et éventuellement les besoins en isolation et ventilation permet de s’orienter vers le meilleur choix d’installation. Il doit être réalisé par un diagnostiqueur professionnel certifié.

Contactez en premier lieu votre fournisseur d’énergie qui vous enverra un expert en mesure de vous orienter vers les aides et de vous envoyer un installateur partenaire.

2- Réaliser un dossier d’aide au financement

Les économies d’énergies sont encouragées par l’Etat et vous pouvez bénéficier d’aides financières conséquentes pour le remplacement de votre chaudière. Voici les principales :

  • Prime CEE de 600 €
  • Crédit d’impôt de 30% sur le prix d’une nouvelle chaudière à gaz
  • TVA à 5,5%
  • Prêt Eco-PTZ à taux 0%, jusqu’à 30000 €
  • Pour les foyers modestes éligibles, le dispositif Anah, prenant en charge 35 à 60% du montant des travaux
  • Des aides de GRDF
  • Des aides locales, via des exonérations temporaires de la taxe foncière ou via des subventions

Certaines de ces aides sont cumulables. Elles concernent en général l’habitation principale.

3- Contacter un expert chauffagiste

Le professionnel, plombier chauffagiste, réalise tout d’abord un état des lieux et un devis. Il vous conseille aussi sur l’installation adéquate. Dans le cas d’une urgence due à une panne, il est en mesure de vous proposer de mettre en place une solution temporaire de chauffage (pose d’un chauffe-eau).

Des guides des professionnels avec la mention RGE, « Reconnu Garant de l’Environnement », disponibles sur internet, notamment sur les sites des fournisseurs d’énergie, vous permettront de faire appel à une personne compétente.

La mention RGE est obligatoire pour bénéficier des aides précédemment citées. Le devis se fait généralement en moins de 48 heures.

4- Installation de la nouvelle chaudière

Si vous ne changez pas de combustible et que la plomberie est en bon état général, la pose peut se faire rapidement, en une demi-journée. Il vaut mieux s’enquérir de quelques conseils en plomberie auprès d’un professionnel pour juger de l’état de votre plomberie, surtout si vous avez eu par le passé un dégât des eaux.

Si en revanche votre circuit de chauffage est vieux et encrassé, le désembouage peut prendre un certain temps et la durée des travaux peut s’étendre à un voire deux jours.

Si en plus de cela vous passez du fioul au gaz naturel par exemple, il faut faire intervenir un professionnel du gaz et modifier les raccordements, voire acheminer le gaz de la rue jusqu’à la maison.

Cela peut prendre alors plusieurs semaines.

Pour aller plus loin dans la rénovation énergétique

Les aides à la rénovation énergétiques peuvent vous encourager à aller plus loin qu’un seul changement de chaudière, et ce dans le but de réaliser à terme des économies d’énergie substantielles.

Grâce à une thermique, plus poussée qu’un DPE, réalisée par un professionnel thermicien, ou grâce à un audit énergétique réalisée par un installateur RGE, vous serez en mesure de définir un plan de rénovation énergétique.

Une chaudière Saunier Duval ThémaFast

 

Ce dernier pourra alors impliquer :

  • une isolation des combles,
  • une pose de double vitrage,
  • de ventilation,
  • de thermostat, etc.

Cela vous permettra à termes d’économiser plusieurs centaines d’euros par an.

Vous connaissez à présent les étapes de changement d’une chaudière par des professionnels.

Il est possible de réaliser ce changement vous-même mais du gaz et de l’eau entrant en jeu dans cette installation, nous vous recommandons d’être extrêmement prudents. Notez bien que seule la pose par des installateurs agréés vous permettra de bénéficier des aides.

Previous Article

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de