Confinement : que faire en cas de travaux urgents ?

Dégât des eaux, problème de plomberie, besoin de trouver un serrurier … ces urgences, qui nécessitent l’intervention d’un professionnel dans des délais très brefs, peuvent-elles être gérées pendant le confinement ? Théoriquement, les artisans sont autorisés à poursuivre leur activité. Pour les contacter et savoir lesquels sont encore disponibles pour des interventions à domicile, voici quelques indications.

Situation urgence

Si, durant cette période de confinement, vous devez faire face à une urgence nécessitant des travaux de réparation, il est possible de contacter certains artisans.

De fait, il est inenvisageable de passer la fin du confinement sans eau chaude, ou à la porte de chez vous pour cause de clef perdue.

Pour autant, il est inutile et dangereux de faire intervenir des artisans à votre domicile pour tous les travaux qui ne relèvent pas directement de l’urgence.

Et si vous voulez faire jouer votre assurance habitation, il est indispensable de vous orienter vers des artisans dûment référencés.

Comment procéder ?

Quelles sont les mesures officielles ?

Le Gouvernement a invité les Français à limiter autant que possible leurs déplacements pour éviter la propagation du virus.

Si les commerces de nécessité restent ouverts, les consignes concernant les déplacements des artisans et des professionnels du bâtiment sont pour le moins floues.

Après un bras de fer entre le Gouvernement et les représentants du bâtiment, le chômage partiel a été accordé à la profession.

Mais les interventions d’urgences peuvent être maintenues. Sachant que cette notion d’urgence n’est pas définie d’une façon très stricte.

Les syndics de copropriété peuvent continuer à vous mettre en relation avec leurs prestataires référencés, mais il y a fort à parier qu’ils vérifieront si votre situation présente réellement un caractère d’urgence.

Un guide sanitaire détaillé a été diffusé par le gouvernement, détaillant les mesures que les ouvriers du bâtiment doivent mettre en place pour éviter de transmettre ou d’attraper le virus. Ainsi, il est conseillé au maître d’ouvrage de désigner un référent COVID qui veillera au parfait respect des normes de sécurité.

Par ailleurs, les ouvriers qui interviennent à votre domicile doivent s’assurer que vous êtes informés et respectueux des gestes barrière : lavage de mains, respect des gestes d’hygiène, obligation de se tenir à un mètre de distance minimum …

Les équipes doivent bénéficier d’un matériel spécifique : désinfectant, lingettes désinfectantes, savon, essuie-mains jetables, sacs à déchets, gants de travail.

IL est bien précisé que seule une intervention indispensable et urgente au domicile d’une personne à risque peut être réalisé, et dans ce cas un protocole particulier doit être mis en place.

Et les travaux non urgents ?

Vous étiez en train de faire réaliser des travaux dans une maison que vous venez d’acheter, et le confinement vous a pris de cours ; dans l’absolu il vous est strictement interdit de vous déplacer pour constater l’état des travaux.

Cependant une exception à la règle existe : si la deuxième maison en question est située à moins d’un kilomètre de votre domicile, vous pouvez, dans le cadre de la promenade autorisée par le Gouvernement, vous déplacer pour faire un rapide passage pour vérifier si l’état actuel de votre habitation peut présenter un danger, et dans ce cas faire appel à un spécialiste du bâtiment en arguant de l’urgence de la situation.

Previous Article
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments