Construction légère : ce qu’il faut savoir !

La construction légère est une technique de construction qui consiste à utiliser des matériaux légers pour construire un bâtiment. Cette technique permet d’obtenir un bâtiment plus solide et plus durable que celui construit avec des matériaux traditionnels.

Il existe différents types de constructions légères : la maison en bois, la maison en paille, la maison en terre crue, la maison en pierre, la maison en brique… Nous allons voir çà de plus près.

Quelles sont les principales caractéristiques d’une habitation légère de loisir ?

Une habitation légère de loisir est une construction souvent mobile et destinée à un usage précis. C’est un habitat qui se caractérise par un bardage extérieur en bois, une structure en aluminium ou en fibre de verre, des toitures végétalisées ou encore des panneaux solaires.

Les habitations légères sont généralement utilisés pour les propriétaires souhaitant faire du camping sauvage, dans le cadre d’une location de vacances ou tout simplement pour se créer son petit coin au cœur de la nature. Elles sont généralement conçues pour être mobiles et démontables, facilitant ainsi leur installation sur un terrain non aménagée. Une habitation légère est construite à partir d’une structure métallique ou en aluminium permettant une forte résistance aux intempéries et aux chocs extérieurs.

On peut également y trouver des matières isolantes telles que la fibre de verre, le polystyrène ou encore la cellulose afin de limiter les pertes thermiques durant l’hiver comme pendant l’été. Pour terminer, on trouve également des constructions composites qui regroupent plusieurs matières plastiques telles que le PVC (polychlorure de vinyle), permettant ainsi une meilleure isolation phonique et thermique ainsi qu’un faible poids allant jusqu’à 90% inférieur à celui d’une maison classique.

L’habitation légère de loisir possède donc différents avantages. Un poids réduit augmentant les possibilités de déplacement du mobil home sur n’importe quel terrain. Une charge limitée assurant une stabilité maximale malgré les chocs extensibles inhérgeant à ce type d’habitation (trousseau).

Quels sont les avantages et les inconvénients des constructions légères ?

Les constructions légères sont désormais utilisées pour la construction de maisons et de bâtiments. Elles permettent de réduire les coûts et sont donc plus accessibles que les autres types de constructions. Leur caractère écologique est aussi un avantage certain, puisqu’elles consomment moins d’énergie.

Les constructions légères présentent cependant quelques inconvénients, tels que leurs faibles performances thermiques ou encore le fait qu’elles soient fragiles. Les constructions légères ont comme principal avantage leur faible coût. Les maisons construites en bois peuvent être très abordables, notamment en comparaison des autres types de maisons qui peuvent être très onéreuses. De plus, elles sont faciles à mettre en place et peuvent être construites rapidement.

Néanmoins, il existe des inconvénients aux constructions légères : Ces types de bâtiments ne garantissent pas une bonne isolation thermique et phonique du logement, ce qui peut entraîner une hausse significative des factures d’énergie (consommation électrique). En cas d’incendie ou d’inondation, les structures lourdes seraient moins résistantes que les structures conventionnelles et risqueraient donc beaucoup plus rapidement d’être endommagée ou même démolies. Cela impliquerait donc un risque plus important pour vos biens personnels et votre famille.

Comment bien choisir une habitation légère de loisir ?

Les habitations légères de loisir sont des petits bâtiments qui ne dépassent pas les 5 m². Elles peuvent être utilisées comme une résidence principale ou secondaire, dans le but d’un usage saisonnier ou permanent. Les habitations légères de loisirs sont soumises à un régime juridique particulier et font l’objet d’une fiscalité spécifique.

Leur construction est libre, mais elles doivent respecter certaines normes techniques et esthétiques.  Un habitat léger de loisir peut être conçu par exemple avec : Une structure en bois massif (douglas) ou en madriers contrecollés (bois résineux). Une toiture ayant une pente comprise entre 15° et 30°. Des murs porteurs en bois massif pour une épaisseur minimale de 20 mm. Des fenêtres dont la surface vitrée est supérieure à 1/6ème de la surface habitable du logement.

La hauteur maximale autorisée est fixée à 6 m pour chaque niveau hors-sol et à 4 m au-dessus du sol fini. Lorsque vous construisez votre habitat léger, il faut respecter cette hauteur maximale afin d’obtenir le label « Habitat Léger ».

Quels sont les moyens de s’assurer d’une bonne isolation thermique et acoustique dans une habitation légère de loisir ?

Dans le cas où vous souhaitez faire construire une maison en bois, vous devez impérativement respecter certaines règles afin de garantir l’isolation thermique et acoustique de votre habitation.

La première chose à savoir est que la réglementation thermique RT 2012 impose un niveau d’exigence en matière d’isolation très élevé pour les constructions neuves. Pour respecter cette norme, il faut donc bien choisir son isolant ainsi que les solutions techniques utilisées pour l’habitation légère de loisir. Il est possible d’améliorer la performance énergétique du bâtiment en choisissant des matériaux plus performants comme le double vitrage ou encore une isolation supplémentaire au-dessus des murs extérieurs.

Il existe différents moyens de s’assurer d’une bonne isolation thermique et acoustique. Les travaux peuvent être réalisés par un professionnel qualifiée RGE (Reconnu Garant Environnement). Un artisan RGE est capable d’effectuer des travaux qui permettent au propriétaire du logement de déduire le coût des travaux sur sa facture fiscale, ce qui permet donc de financer les travaux avec la TVA réduite ou même sans TVA du tout.

Quelles sont les étapes nécessaires pour bien construire une habitation légère de loisir ?

La construction légère  est une opération qui requiert un certain savoir-faire. Le choix des matériaux utilisés et la localisation de votre future maison sont des critères essentiels pour assurer la réussite de votre projet.

La première étape consiste à déterminer le type d’habitation légère que vous souhaitez construire. Il existe différents types d’habitations dont les caractéristiques peuvent varier, notamment en termes de superficie et de coût.

Il est important de prendre en compte plusieurs éléments avant la construction proprement dite :

  •  la situation générale du terrain
  • le climat local
  • le type de sol
  • le budget disponible
  • vos besoins personnels et familiaux (nombres d’occupants, type d’activités).

Lorsque vous aurez déterminé toutes ces informations, il sera possible de choisir les matériaux adéquats pour concevoir votre prochaine maison. Vous pouvez par exemple privilégier des matériaux isolants naturels comme le bois ou la brique afin d’assurer une bonne isolation thermique à votre future habitation.

Le choix du toit est également important, car celui-ci doit être adaptable en fonction des conditions climatiques locales et surtout suffisamment robuste pour résister aux intempéries sans entraîner des travaux supplémentaires lourds au niveau structurel. De même, il est essentiel que votre futur habitat soit conçu pour supporter les charges qui y seront apportés (personnes, meubles…).

Quels sont les meilleurs matériaux à utiliser pour la construction légère d’une habitation de loisir ?

Lorsque vous choisissez un terrain pour construire une maison légère, il est indispensable de prendre en considération plusieurs facteurs. La construction d’une habitation de loisir n’est pas très différente des autres styles de construction, cependant elle peut s’avérer plus complexe si vous souhaitez respecter des normes écologiques. Avant de commencer la construction d’une maison légère, il faut commencer par choisir le terrain qui sera utilisé pour la réalisation du projet. Ce terrain soit viable et qu’il puisse être utilisé en toute sécurité pendant les travaux.

Il est conseillé de faire appel à un professionnel pour réaliser les plans et le permis de construire. Une fois le terrain défini et validé, vous devrez choisir le type de structure qui constituera votre habitation : Une maison en bois ou une maison en bois massif ? En France, on trouve principalement des constructions en bois massif (ou planches collés), mais aussi des structures en bois lamellés-collés ou contrecollés.

Dans tous les cas, ces structures sont fabriquées avec du pin ou du sapin, issus majoritairement d’exploitations forestières françaises certifiée FSC® (Forest Stewardship Council). Ces matières premières doivent être issues de forêts gérée durablement afin d’assurer un approvisionnement continu et suffisant en matière première sur le long terme. La qualité du produit final dépend directement des conditions de fabrication (qualité du sciage etc. ).

La construction légère est un système constructif qui consiste à utiliser des matériaux légers comme la terre, le bois et les fibres végétales. L’objectif est de construire des habitations avec un poids minimum et une haute résistance aux conditions climatiques.

0 0 votes
Évaluation de l'article
Previous Article
Next Article
S’abonner
Notification pour
guest